Mission de repérage à l’association Bonança

Le 8 novembre 2017

Nous sommes allés, Joël, Antoine, Lionel et Jacques, rendre visite à nos cousins de l’association Bonança pour faire un repérage avant l’opération d’affouage de l’épave du loude.

Nous avons partagé un repas convivial avec une vigntaine membres de l’association qui nous tous ont assuré de leur aide.
Nous avons également discuté avec eux de la mise à l’eau et du remorquage de l ‘épave.

Nous avons calé de la quille qui flambait et au réajusté l’écusson d’étambot.

colmaté provisoirement un bordé crevé.

Nous avons retrouvé le safran ainsi que les voiles, précieusement conservés par nos cousins de Bonança.

Le lieu le plus propice au grutage, se trouve dans le port du Barcarès sur un plan incliné de mise à l’eau. Le président de l’association Bonança Christian PETIT nous facilitera le remorquage sur l’étang de Salses et se chargera d’obtenir la grue au près de la capitainerie.

L’afflouage du loude représente un défi technique lié à la configuration défavorable de sa zone d’échouage : terrain meuble, non accessible aux véhicules, plan d’eau de très faible profondeur sur un bonne cinquantaine de mètres et nécessité de rendre la coque insubmersible pour son touage jusqu’au Barcares.
Cette opération ne pourra donc s’effectuer qu’en période d’eaux grasses durant un épisode d’entrée maritimes.
Ces conditions seront à synchroniser avec le transporteur.


Pour la flottabilité de l’épave nous pensons la bourrer de bouteilles vides et de bidons en plastique et d’empaqueter la coque avec une bâche.

Nous ferons glisser le bateau couché sur le flanc en installant dessous  un système de rouleaux pris en sandwichs entre des bastaings, ce qui lui permettra de glisser vers l’eau sans trop d’effort.


Il faudra également prendre en compte certains aspects administratifs : assurance et autorisation de remorquage.
Quelques déplacements supplémentaires à Barcarès seront probablement nécessaires pour préparer cette opération.

Nous avons retrouvé une photo du loude lorsqu’il naviguait sur l’étang devant Bonança

Le rapatriement du loude sur le chantier naval de la Plagette est une étape primordiale qui conditionne la restauration de ce bateau.

Forum des Associations à Sète

Météo peu favorable avec une tramontane à déplumer les gabians !
Nous n’avons pu exposer toutes les belles photos très grand format du loude que Robert nous avait apportées, car tout s’envolait, y compris les grandes grilles d’expo en ferraille !
Mais nous avions une nasse et une éponge des Kerkennah sur notre stand !

Pas mal de curieux ont été intéressés par la maquette exposée Grand Voile affalée.
Quelques contacts intéressants à suivre.
Une inscription d’un adhérent amateur d’histoire.
Une quarantaine d’euros ramassés dans la nasse exposée en guise de tirelire.
Et des promesses…

Pour cet évènement la Fondation du Patrimoine à mis en ligne une souscription nationale pour soutenir notre projet de restauration du Loud, dernier pêcheur d’éponges de la Méditerranée.

La Mairie nous avait imprimé nos Flyer que nous avons pu distribuer largement.

Une journée très positive pour nous faire connaitre.

Diagnostic du Loud à Bonança

En ce début d’année 2017 quatre membres de l’association « Le Loud » sont allés à Bonança pour évaluer l’ampleur du travail pour remettre ce bateau à flots.

du pain sur la planche, mais on positive !

Chaque membrure a été numérotée et inspectée méticuleusement

Les bordés sont en pin et les membrures en olivier massif taillées dans le fil du bois

nous avons paré au plus pressé en passant de l’huile de lin avec amour et abondance.

Les bordés et l’étrave ont pris mal !

Témoins d’une immersion prolongée, les caiscals et les balanes ont envahis la coque.

Les bordés ont été attaqués par des limnorias, sorte de petits crustacés qui perforent le bois en laissant des galeries millimétriques.

Antoine né à Sfax et fils de pêcheur d’éponges

Le reste de l’équipe : Jacques, Daniel et Joël

Photos d’Antoine et de Joël

 

Un loude abandonné à côté du grand hôtel à Kerkennah

Quelques adhérents de l’association Voile Latine de Sète et du Bassin de Thau ont pu l’admirer lors d’un voyage associatif en 2013.

El Loud El Karkani – SF 11024 – 2009 – Bateau traditionnel à voile propriété du Ministère de la Culture, construit au chantier naval de Fathi AROUSS (El Attaya) sous la supervision du Professeur Abderrahman AYOUB.

Photos de Marie-O

Le loud de Habib Bourguiba détruit par le feu

A LA UNE, ACTUALITÉ, SOCIÉTÉ
Kerkennah : Des inconnus mettent le feu au « Loud » de Habib Bourguiba
Par Hajer Ben Hassen – 06 Août 2015

Un groupe d’inconnus ont mis le feu dans la soirée du mercredi 05 août 2015 au bateau « Loud » qui a permis à l’ancien président de la République Habib Bourguiba de rejoindre le moyen orient en vue de faire connaitre la cause tunisienne, rapporte le journal Achourouk dans son édition de ce jeudi 06 aout 2015.
Notons que cet incident coïncide avec la célébration du 112èmeanniversaire de Habib Bouguiba.
Cet acte criminel a provoqué la colère des tunisiens et notamment des habitants de la région de Kerkennah, qui ont veillé à préserver ce bateau témoin d’une période importante de l’histoire tunisienne.